activer toutes les mémoires en même temps?

Page connexion élève Forums Mémoire Musicale Infaillible Aide à la pratique activer toutes les mémoires en même temps?

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #17878

    Bonjour Romann,

    est-ce que le travail d’apprentissage multisensoriel que l’on pratique actuellement doit être utilisé uniquement lors de l’apprentissage de la partition ou est-ce qu’ensuite, le but est d’être également en fonctionnement multisensoriel lorsqu’on joue réellement le morceau, en public par exemple?
    Vous avez abordé ce point rapidement dans la conférence je crois, en disant que quand on joue en public, il ne faut plus contrôler sinon ça fait bugger… mais je ne suis pas sûre d’avoir bien compris. (Pour le moment, quand je joue devant quelqu’un, je me concentre sur mes gestes, si j’active le nom des notes en même temps, ça me ralentit et me fait bugger: est-ce que le but est de pouvoir entendre à terme le nom des notes, ou de visualiser la partition en même temps que je joue? Est-ce qu’il y a parmi vous des musiciens expérimentés pour me dire si vous entendez le nom des notes -do ré mi- en même temps que vous jouez, ou si au contraire, quand vous jouez en public ou vite, vous privilégiez les gestes ? ).
    Merci beaucoup
    Véronique

    #18059
    Frédéric Labarre
    Participant

    Bonjour Véronique,

    Je me suis posé un peu les mêmes questions, et il me semble avoir un élément de réponse lorsque Roman dit qu’il ne faut plus chercher à contrôler sinon on envoie des informations qui perturbent le travail en cours.
    Quasiment à chaque fois que j’ai joué en examen ou en concert, j’ai cherché à être concentré, à m’appliquer plus que jamais ! En vain…
    Je me souviens notamment d’un examen où j’ai passé tout le temps de mon programme à me dire « soit concentré… allez ! arrête de t’écouter et concentre-toi ». Résultat : je n’étais plus du tout « dans la musique » mais en train d’envoyer des informations inutiles voire carrément contre-productives et j’ai vraiment mal joué, avec des trous de mémoire, les « doigts qui paniquent »… J’ai fini par me dire que j’étais incapable de me concentrer.
    A contrario, je me souviens de deux fois où j’ai vraiment bien joué, et où j’ai surtout pris grand plaisir à donner une prestation en publique.
    Après réflexion, suite à tout ce que j’ai entendu dans les audios et vidéos de Roman, pas de doute : j’étais mieux préparé pour ces deux dernières expériences, car le travail en amont s’était fait uniquement dans le plaisir (lien avec l’émotion), la mémorisation et la concentration étaient donc en action sans que je ne sache vraiment pourquoi/comment. Le jour J, j’ai eu l’impression que la seule chose à faire était d’avoir envie de jouer, et d’offrir de la belle musique au publique, et c’est là où je crois que j’étais le plus concentré.
    Peut-être que parfois le nom de certaines notes me venaient en tête, mais c’était involontaire, j’étais plus dans l’interprétation.
    Mais quand vous dites « privilégier les gestes » vous parlez de gestes musicaux (respirations, élans du bras ou autre), ou bien juste des mouvements des doigts ?

    Frédéric

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
>
Retour haut de page